Jeu coopératif : le verger

THE jeu coopératif de chez Habba

Grands fans de jeux, surtout de plateaux mais aussi de rôle, lorsque nous avons eu nos enfants, il nous était impensable de faire jouer nos enfants uniquement aux jeux classiques et compétitifs que l'on trouve dans le commerce traditionnel. Dans nos magasins de jeux alternatifs, il n'existait pas encore beaucoup de jeux pour enfants, cela s'est développé depuis. Le premier qui est entré dans notre malle à jeux, il y a maintenant quelques années, c'est le Verger de chez Habba.

Suite à la seconde guerre mondiale, l'Allemagne ne peut pas produire de jeux de violence, ou de guerre, on trouve donc chez les allemands beaucoup de jeux de stratégie ou alternatifs. (des trésors pour les joueurs que nous sommes) Habba en fait partie visiblement.

Nous avons la version avec un grand plateau mais pas celui que j'appellerai le XXL.

C'est le premier jeu coopératif que nous avons connu, et on peut y jouer avec des enfants assez jeunes s'ils ne mettent pas les morceaux à la bouche. La règle est simple, on lance les dés pour récolter les fruits avant que le corbeau ne soit finit en puzzle et donc ne les mange. Il permet d'apprendre la coopération et d'aborder un peu la stratégie. En effet, lorsque sur le dé apparait le panier, le joueur peut prendre deux fruits de son choix, mais si on finit tous les fruits d'un arbre, on peut se retrouver bloquer sur certains jets de dés.

 

En tant qu'éducatrice Montessori, j'ai appris à ne plus dévoiler de stratégies aux enfants et les laisser faire leur expérience et en tirer leurs conclusions. Même si ça me démange toujours de leur dire ce que j'en pense, me taire, me permet de voir leur fonctionnement et voir émerger des astuces ou des solutions que je n'aurai jamais envisagée et qui sont originales et astucieuses.

Il nous est même arrivé parfois de nourrir le corbeau à la demande des enfants parce que soit ça faisait longtemps qu'on n'avait pas joué, soit on gagnait depuis plusieurs partie.

C'est un moyen aussi d'apprendre à jouer avec des règles, et pourquoi pas, de s'amuser tous ensemble à les modifier si le cœur nous en dit. LA règle qui a court chez nous, c'est qu'on peut modifier les règles du jeu à condition de les énoncer clairement, que ce soit profitable à tous ( du moins que ça ne désavantage pas un joueur), que tout le monde soit d'accord (aie aie la ça coince parfois). Bon ok parfois c'est aussi l'occasion d'apprendre à gérer les conflits mais c'est important aussi de savoir quoi faire quand nous ne sommes pas d'accord.

Le jeu est magnifique, les matières et les peintures sont agréables et donnent envie de jouer. C'est une source joyeuse d'apprentissages auxquels on ne s'attend pas parfois.

 

Commentaires