La pédagogie Montessori

La pédagogie Montessori a été fondée par Maria Montessori, l'une des premières femmes médecins en Italie au début du XXème siècle.  Elle est fondée sur une observation scientifique des enfants, c’est d’ailleurs pour cela qu’elle a écrit la pédagogie scientifique. Et elle repose sur 3 éléments essentiels :

Le premier élément : le matériel Montessori

Le premier c’est un matériel spécifique conçu avec une présentation particulière et parfois protocolaire et qui permet aux enfants de manipuler et d’arriver à la compréhension intellectuelle après le passage par le concret. Il y a bien sûr le français et les mathématiques mais aussi les matières que l’on nomme parallèles comme la zoologie, la botanique, l’histoire, la géographie……. Tout passe d’abord par le corps avant l’abstraction de la notion.

Le second élément : l'ambiance Montessori

Le second c’est l’ambiance : une ambiance posée, sécurisée avec le matériel dans des plateaux, rangés sur des étagères, toujours à la même place. Mais aussi tout à hauteur d’enfants afin de favoriser leur autonomie au quotidien comme se servir, préparer à manger, prendre soin de soi et du lieu…

Le troisième : l'attitude Montessori de l'éducateur

Le troisième, et ce n’est pas le plus simple c’est l’attitude « neutre » de l’éducateur Montessori dont le rôle est d’accompagner l’enfant dans son autonomie, dans son développement propre à lui-même, en lui laissant le temps de faire les choses, de découvrir son propre chemin pour y arriver que ce soit pour le matériel ou pour les gestes du quotidien.

Avec le développement de l’internet et de la pédagogie Montessori, on voit beaucoup de nouveaux parents qui voulant bien faire, insistent sur les deux premiers éléments : le matériel et la façon de le ranger. Avec ces deux éléments sans le troisième, on voit apparaître, ce que je vais nommer une dérive "faire en sorte que la maison ressemble à ce qu'il y a dans les livres en permanence". 

Le troisième élément, le plus essentiel selon moi, amène le choix, le recul de faire aussi en fonction des priorités importantes des parents (je parle bien de celles des parents, pas celles qu’on applique sans réfléchir parce qu’on a été éduqué comme ça).    

Je suis ravie que la pédagogie Montessori prenne de l’essor et soit de plus en plus connue du grand public. J’attire simplement l’attention que comme tout effet de mode, il a ses revers, et l’un d’eux que je constate aujourd’hui est la pression que se mettent les parents pour faire « comme il faut ». La bonne nouvelle c’est qu’on peut appliquer la pédagogie Montessori sans forcément acheter tout le matériel, ni les étagères… avec un peu de réorganisation, de prise de conscience de notre attitude de parent, ou d'éducateur et de nos valeurs prioritaires à transmettre à nos enfants.