Montessori aux Geek Faëries

Lorsque l'on m'a proposé de présenter la pédagogie Montessori aux Geek Faëries, j'ai d'abord été dubitative et perplexe. Je ne voyais pas en quoi le matériel Montessori pouvait s'intégrer au milieu des geeks, des écrans et des mondes fantastiques.

J'ai pu alors rencontrer les organisateurs de ce festival qui m'ont expliqué leur vision de l'évènement et la façon dont ils voulaient présenter des alternatives aux gens, et j'ai donc accepté.

Pour moi, un geek était une personne qui passe son temps derrière un écran, à jouer, ou regarder des films, séries, web séries......

La définition selon Monsieur Larousse (ou peut être Madame, je ne sais pas en fait) :

fan d'informatique, de science-fiction, de jeux vidéos, etc.. toujours à l'affût des nouveautés et des améliorations à apporter aux technologies numériques.

J'ai maintenant compris que tous les geeks ne sont pas des no-life (entendez pas là des gens qui ne sortent pas de chez eux et qui jouent tout le temps).

C'est comme ça que je me suis retrouvée au milieu du village du libre et que j'ai pu rencontrer tous ces fameux Geeks de près.

Quelle ne fût pas ma surprise

- de ne voir quasi aucun écran ni même téléphone à part pour prendre les photos de leurs magnifiques cosplays (costume pour jouer) !

- de voir des gens faire des Free Hugs tout le temps,

- de voir des milliers de personnes dans les allées et que tout se passe dans la joie, le respect des autres, de voir l'entraide,

- de voir les échanges sur des thèmes divers et variés (le concept de la bibliothèque vivante est juste génial !!)

En tant que maman et éducatrice Montessori, à un moment de mon parcours, je me suis posée la question des écrans pour nos enfants. Et la réponse n'est pas forcément simple.

Les écrans sont partout, tout le temps.

On a bien compris que les écrans nous influencent sur nos pensées, nos peurs, nos achats..... ;

- Qu'ils peuvent nous rendre agressifs ;

- Qu'ils nous absorbent tellement qu'on ne voit pas le temps passer ;

Mais on peut aussi reprendre notre liberté, en prenant conscience des manipulations (pour en savoir plus vous pouvez aller vous balader sur le site du Hacking Social pour voir comment ils décortiquent tout cela), en prenant conscience qu'on peut aussi utiliser cet outil d'un autre manière.

On peut voir le côté ludique de l'écran ou du jeu,

On peut voir le côté amélioration de notre vie quotidienne avec le développement de certaines technologies.

On peut aussi sélectionner ce qu'on regarde, ce qu'on reçoit.

On peut être actif devant l'écran.

Selon moi il n'a qu'une seule bonne réponse, la notre, la décision qu'on prend en notre âme et conscience, en pleine conscience de ce qui se passe autour de nous, en étant acteur de notre vie.

Aux Geek Faëries, j'ai rencontré des personnes adorables, respectueuses, câlines, qui ont envie de vivre LEUR vie à elles, qui se posent des questions sur ce qu'ils voient et entendent aux travers des différents médias.

Et si nous reprenions le contrôle de nos vies, avec nos propres valeurs ?

En tous cas, j'ai passé un super week-end, rencontré des personnes magnifiques et pu présenter la pédagogie Montessori au stand ou en conférence. Je repars humainement enrichie, allégée de beaucoup de préjugés, contente.

Un grand Merci aux organisateurs des Geek Faëries de m'avoir permis d'être présente lors du festival, aux bénévoles, aux animateurs (petit clin d’œil aux nains qui se reconnaîtront), aux festivaliers pour ces riches rencontres et échanges !